Les enjeux de la qualité de l’air intérieur

La qualité de l’air intérieur est une réelle question de santé publique, coûtant chaque année à notre société 19 milliards d’euros, selon une étude de l’Anses. Ce montant prend notamment en compte le coût estimé des décès prématurés, de la prise en charge des maladies...

 

La réglementation RT2012 visant à améliorer la performance énergétique des bâtiments neufs se concentre notamment sur l’isolation et l’étanchéité à l’air des logements. Si l’intérieur est mal ventilé, les polluants ne peuvent plus être évacués efficacement et la qualité de l’air intérieur se dégrade, avec des risques pour notre santé.

 

La pollution atmosphérique a longtemps été la principale préoccupation des pouvoirs publics et un sujet de débats, au détriment de la qualité de l’air intérieur, pourtant jusqu’à 5 fois plus pollué que l’air extérieur !

 

Il faut savoir que nous passons près de 90% de notre temps dans des espaces clos, dans lesquels nous sommes exposés aux polluants sans s’en rendre vraiment compte. Au sein de nos habitats, la plupart des polluants sont issus soit de la pollution extérieure, soit des comportements des occupants (tabac, bougies, produits d’entretien…). Ce que l’on sait moins, c’est que les matériaux et le mobilier émettent également de nombreux polluants très toxiques.

 

 

Le Groupe Moyse place la qualité de l’air intérieur au centre de ses préoccupations, c’est pourquoi nous avons fait des choix qui améliorent considérablement la qualité de l’air intérieur au sein de nos maisons.

  • L’installation d’une VMC aux technologies performantes qui vous certifie une qualité d’air optimale à l’intérieur du logement, grâce au renouvellement de l’air de façon homogène dans toute la maison.

  • Des matériaux de construction tous classés A+, avec une faible émissivité de polluants dans l’air intérieur.

  • Nous renforçons l’aération naturelle dans les vides sanitaires et sous-sol, afin d’éviter la diffusion du radon, gaz très présent en Bourgogne Franche-Comté.


Origines des principaux polluants de l’air intérieur et risques sur la santé

Polluants

Sources de pollution

Risques sur la santé

Composés organiques volatils (COV)

-          Produits de décoration, de construction et d’ameublement

-          Produits chimiques dont les produits ménagers nettoyants, peintures, colles…

-          - Phénomène de combustion des appareils de chauffage  

-          Tabac

Irritation, maux de tête, nausées, effet cancérigène

Monoxyde de carbone

-          Appareil de chauffage défectueux ou raccordés à un conduit de fumée non étanche : chauffe-eau, cuisinière, chauffage…

-          Mauvaise ventilation : aggravation du problème avec une concentration des polluants

Maux de tête, nausées, vertiges jusqu’au coma mortel

Dioxyde d’azote

-          Appareil de chauffage au gaz

-          Trafic automobile

Irritation des voies aériennes, difficultés respiratoires

Particules et fibres

-          Air extérieur pollué

-          Laines d’isolation

-          Travaux de ponçage

-          Appareils de combustion

Problèmes cardio-vasculaires et respiratoires

Radon

-          Sous-sol granitique

Cancer du poumon

Moisissures, champignons

Environnement humide (salle de bains mal ventilées), ventilation insuffisante, défaut d’étanchéité

Problèmes respiratoires, allergies

Allergène d’acariens

Revêtements de sols textiles, présents principalement dans les chambres

Allergies


Pour en savoir plus, téléchargez notre plaquette sur le bien-être et le confort au sein de nos maisons !

Retour à la liste des actualités